Appel à canditatures !


Le PEJ se prépare à participer aux élections législatives 2017 dans l’ensemble de la France, conscient de l’apport que ceci apportera à la vie démocratique de notre pays. Envoyez vos candidatures à l’adresse candidature2017@parti-egalite-justice.fr.
(Date limite de candidature : 24/04/2017)

Il vient une heure où protester ne suffit plus, après la philosophie, il faut l’action. La vive force achève ce que l’idée a ébauché.Victor Hugo

L’ensemble des partis traditionnels appliquent des politiques d’obstructions, de méfiance. Leurs actions ont mené notre pays dans une crise économique qui dure depuis plus de 8 ans. Ces politiques ont conduit :

  • À dénigrer l’autre sans fondement,
  • À ce que notre pays soit en état d’urgence,
  • Notre pays à juger les convictions de chacun,
  • Notre pays à refuser les différences culturelles,
  • Une popularisation de l’extrême droite,

C’est pour ces raisons que nous sommes obligés nous citoyens à reprendre les choses en mains, sans quoi, nous ne pourrions laisser un monde meilleur aux générations futures. Cette prise en main passe par la politique.

C’est à l’Assemblée Nationale, au Senat, dans les conseils Régionales, Cantonales, Municipales, que notre avenir, l’avenir de nos enfants se discute.

La sphère politique peine à innover et est en décalage avec les besoins des Français.

Le PEJ se propose d’être une alternative afin de réponde aux problèmes des Français.

Le constat est évident. Tant que les partis traditionnels n’innovent pas et tant que la diversité n’est pas représentée dans le gouvernement, nous serions jamais, entendus, écoutés, reconnus, dans notre pays. Il est temps de faire de la politique autrement avec le PEJ et dire non à la fracture sociale qui est le mal de la société !

Soutenez-nous

Adhésion

Devenez adhérent et rejoignez notre cause.

Mobilisez vous pour les valeurs de la gauche, rejoignez les milliers d'hommes et de femmes qui ont déjà fait le choix de s'engager.

Adhérer

Donation

Faire un don au PEJ, c'est aider le changement !

Depuis la loi du 19 janvier 1995, seules les personnes physiques sont autorisées à verser des dons (dans la limite de 7500 euros par an).

Soutenir